Bouzou Ali

Agent des Eaux et Forêts qui a travaillé de longues années dans le Parc National du W. C’est sa passion pour la faune sauvage mais également la rencontre avec les populations riveraines du Parc qui lui on donné l’envie de développer des projets alliant sauvegarde de l’environnement et développement économique locale.

Le crocodile du Nil a quasiment disparu du fleuve Niger. Autrefois vénéré, aujourd’hui mal aimé, cette espèce souffre d’une pêche intensive et de la destruction de ses zones de ponte. Ce programme a pour objectif l’aménagement de l’habitat afin de créer les conditions favorables à l’accueil et au renforcement des populations actuelles. Le développement d’une activité écotouristique basée sur la vision des crocodiles dans leur milieu naturel, associée à un parcours d’interprétation dans le cadre de la construction d’un centre d’accueil et d’élevage de l’espèce, a pour objectif de créer une économie nouvelle centrée sur le crocodile. La zone d’intervention a été choisie en périphérie de la Réserve Transfrontalière de Biosphère du « W » sur une île du fleuve Niger à proximité du village de pêcheurs de Karey-Kopto.