Laure Garrigue

Laure Garrigues est diplômée d’un Master en Ethologie et œuvre dans la conservation animale ex situ comme in situ depuis 2007. Elle travaille en Afrique de l’Ouest (Sénégal, Guinée Conakry) et s’est désormais installée au Sénégal dans le cadre de la coordination sur le terrain du programme de conservation de la tortue sulcata. Véritable passionnée de la faune sauvage, elle s’est investie aux côtés des populations villageoises pour la sauvegarde de cette espèce mais aussi de l’environnement en général.

Au Sénégal, le Ferlo représente l'une des régions originellement peuplée par la tortue sulcata. Victime du braconnage et d'une utilisation des terres intensive par l'homme au profit de l'élevage et de l'agriculture, les populations de tortues sulcata se sont aujourd'hui effondrées. Grâce à l’association sénégalaise SOS Sulcata et à sa grande sœur française SOPTOM, le village des tortues de Noflaye (à côté de Rufisque) élève l'espèce avec le double objectif de sensibilisation et de reproduction avec en perspective la réintroduction dans le milieu naturel. Ce projet a été lancé en 1998, un premier lâcher expérimental réalisé en 2006 avec une vingtaine de tortues réintroduites dans la région du Ferlo, toutes équipées de radio-émetteurs permettant de les localiser. Un suivi régulier pendant 2 ans a montré l’efficacité de l’opération pour protéger cette espèce. En 2011, un nouveau groupe de tortues sulcata élevées au village des tortues sera réintroduit dans le Ferlo afin de stabiliser définitivement cette nouvelle population et permettre la présence pérenne et autonome de l'espèce dans cette région du Sénégal.